Foreign Language Fiction

Download Les rivieres pourpres by Jean-Christophe Grange PDF

By Jean-Christophe Grange

416pages. in8. Broché jaquette.

Show description

Read or Download Les rivieres pourpres PDF

Best foreign language fiction books

Schachnovelle GERMAN

Stefan Zweig: SchachnovelleAuf einem Passagierdampfer, auf der Passage von ny nach Buenos Aires, kommt es zu einer außergewöhnlichen Konfrontation: Der amtierende Schachweltmeister Mirko Czentovic, ein derber, unsensibler Mensch, dessen Inselbegabung für Schach alleine und verloren in charakterlicher Ödnis liegt, tritt auf Veranlassung weiterer Passagiere gegen den geheimnisvollen, sensiblen Österreicher Dr.

Der Weihnachtsverdacht. Roman

Lucien ist in der Dunkelheit der Londoner Unterwelt verschwunden und seit Monaten nicht mehr gesehen worden. guy munkelt, dass er seiner verruchten Geliebten, der schönen Sadie, ins Verderben gefolgt sei. Auf Bitten seines Vaters macht sich der Arzt Henry Rathbone auf, den verlorenen Sohn zurückzuholen.

Extra info for Les rivieres pourpres

Example text

Je ne sais pas. Mais il connaissait sa bibliothèque à fond. C’était son antre, son refuge, son terrier. — Il était très jeune, lui aussi, non ? — Il avait grandi dans cette bibliothèque. Son père était déjà le chef-bibliothécaire de la fac. Niémans esquissa quelques pas. — Je ne savais pas. Les Caillois appartenaient aussi à votre « grande famille » ? — Certainement pas. Rémy était au contraire hostile. Malgré sa culture, il n’avait jamais obtenu les résultats qu’il escomptait. Je pense... enfin, je suppose qu’il nous jalousait.

J’ai lu votre témoignage, reprit-il. Je voulais juste obtenir quelques informations supplémentaires. Beaucoup de gens effectuent dans cette région des randonnées, non ? — Vous croyez qu’il y a tant de distractions à Guernon ? Tout le monde fait de la marche ou de l’alpinisme. — Les autres randonneurs connaissaient-ils les itinéraires de Rémy ? — Non. Il n’en parlait jamais. Et il partait dans des directions qui lui étaient propres... — S’agissait-il de simples promenades ou de courses ? — Cela dépendait.

Sophie Caillois s’immobilisa, décontenancée par la question. Elle enserra ses bras, comme si elle était brutalement saisie par un froid intérieur. — Il ne l’a pas fait. — Réformé ? Elle acquiesça en inclinant la tête. — Pour quel motif ? Les yeux de la femme se braquèrent de nouveau sur le commissaire. — Que cherchez-vous ? — Pour quel motif ? — Psychiatrie, je crois. — Il souffrait de troubles mentaux ? — Mais d’où sortez-vous ? Tout le monde se fait réformer pour des raisons psychiatriques. Ça ne veut rien dire.

Download PDF sample

Rated 4.74 of 5 – based on 10 votes