Foreign Language Fiction

Download L'élégance du Herisson by Muriel Barbery PDF

By Muriel Barbery

Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis l. a. concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que l. a. vacation spot finale, c'est le bocal à poissons, l. a. vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. remark est-ce que je le sais? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à l. a. fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai.

Show description

Read Online or Download L'élégance du Herisson PDF

Best foreign language fiction books

Schachnovelle GERMAN

Stefan Zweig: SchachnovelleAuf einem Passagierdampfer, auf der Passage von big apple nach Buenos Aires, kommt es zu einer außergewöhnlichen Konfrontation: Der amtierende Schachweltmeister Mirko Czentovic, ein derber, unsensibler Mensch, dessen Inselbegabung für Schach alleine und verloren in charakterlicher Ödnis liegt, tritt auf Veranlassung weiterer Passagiere gegen den geheimnisvollen, sensiblen Österreicher Dr.

Der Weihnachtsverdacht. Roman

Lucien ist in der Dunkelheit der Londoner Unterwelt verschwunden und seit Monaten nicht mehr gesehen worden. guy munkelt, dass er seiner verruchten Geliebten, der schönen Sadie, ins Verderben gefolgt sei. Auf Bitten seines Vaters macht sich der Arzt Henry Rathbone auf, den verlorenen Sohn zurückzuholen.

Additional info for L'élégance du Herisson

Sample text

Eh bien ma mère n'est pas exactement une lumière mais elle est éduquée. Elle a un doctorat de lettres. Elle écrit ses invitations à dîner sans fautes et passe son temps à nous assommer avec des références littéraires (« Colombe, ne fais pas ta Guermantes », « Ma puce, tu es une vraie Sanseverina »). Malgré cela, malgré toute cette chance et toute cette richesse, depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente.

Papa est également enclin à penser pareil, bien qu'il soit moins crétin que ma sœur. Il croit encore qu'il existe quelque chose qui s'appelle le devoir et, bien que ce soit à avis chimérique, ça le protège de la débilité du cynisme. Je m'explique : il n'y a pas plus midinette que le cynique. C'est parce qu'il croit encore à toute force que le monde a un sens et parce qu'il n'arrive pas à renoncer aux fadaises de l'enfance qu'il adopte l'attitude inverse. « La vie est une catin, je ne crois plus en rien et j'en jouirai jusqu'à la nausée » est la parole même du naïf contrarié.

Elle n'a pas lu Marx, elle, me dit un jour Manuela. La pertinence de cette constatation, de la part d'une bonne portugaise pourtant peu versée dans l'étude des philosophes, me frappa. Non, Violette Grelier n'avait certainement pas lu Marx, au motif qu'il ne figurait dans aucune liste de produits nettoyants pour argenterie de riches. Pour prix de cette lacune, elle héritait d'un quotidien émaillé de catalogues interminables qui parlaient d'amidon et de torchons en lin. J'étais donc bien mariée.

Download PDF sample

Rated 4.58 of 5 – based on 8 votes